LA RÉSERVE COTACACHI CAYAPAS

La Réserve Écologique Cotacachi Cayapas a été cré&eacurecensementte;e en Août 1968, elle aura donc bientôt cinquante années d’existence.

Elle est à cheval sur les Provinces d’Esmeraldas (Cantons: San Lorenzo, Eloy Alfaro et Río Verde ) et d’Imbabura (Cantons:  Cotacachi, Urcuquí et Ibarra), mais sa zone-tampon comprend aussi le Nord Ouest de la Province de Pichincha, et une très petite zone dans la Province de Carchì.

C’est la plus grande réserve à l’Ouest des Andes avec 243 000 hectares.



Les différences d’altitude – pratiquement du niveau de la mer à cinq mille mètres (volcan Cotacachi 4939 m) – produisent une grande variété d’écosystèmes, depuis les pàramos très vallonnés et parsemés de marécages et de dizaines de lacs, jusqu’à la forêt tropicale humide de la côte, en passant par différents types de forêt des nuages et de forêt humide de montagne.

La Réserve proprement dite a une très belle couverture végétale, mais ce n’est pas le cas de sa zone-tampon ; au dessus de mille mètres il y a de nombreux pâturages, et, du niveau de la mer jusqu’à cinq cents mètres, c’est une mer de palmiers à huile.

La Réserve Cotacachi Cayapas est excessivement importante car elle est, en Equateur, la seule réserve de grande taille de la zone du Choco, zone dont la faune est très endémique, et très différente de celle de l’ Oriente.

Il est manifeste que la Réserve est menacée par les activités humaines, et il est tout aussi évident qu’il est absolument vital de la protéger.

Il faut également noter qu’il n’y a pas de routes, et pratiquement pas de chemins ; l’accès de la Réserve est extrêmement difficile.

Retour en haut de page